All posts in Blogue

Conseils pour favoriser la productivité au travail

L’équation est simple : pour augmenter le chiffre d’affaires d’une entreprise, il faut d’abord maximiser la productivité de ses travailleurs. Cependant, trouver une stratégie efficace pour améliorer la productivité de chacun n’est pas une tâche facile. Voici quelques conseils qui aideront les cadres à motiver leurs employés.

 

Mesurez la productivité de vos employés

Mesurez de façon constante les activités et le rendement de vos employés. De nombreux outils existent pour mesurer le temps consacré à différentes tâches, projets, sites web ou applications. Récoltez aussi les statistiques de satisfaction de la clientèle, des ventes et des profits de la dernière année. Une fois que vous aurez des données précises, vous aurez une vue d’ensemble de ce qui devrait être amélioré en priorité. Toutefois, assurez-vous de bien communiquer vos objectifs à vos employés puisque malheureusement parfois « mesurer » est perçu péjorativement et ressenti comme une forme de contrôle et manque de confiance. On doit vulgariser un souhait d’optimisation, d’efficacité et d’amélioration continue qui favorise toutes les parties.

Fixez des objectifs clairs

En vous basant sur les données recueillies, fixez des objectifs quantifiables et réalistes. On recommande aux cadres d’être transparents avec leurs employés en leur indiquant précisément ce qu’on attend d’eux. Par exemple, votre objectif est-il d’augmenter les ventes de 10% en 6 mois? D’augmenter de 5% la satisfaction de la clientèle? De réduire de moitié le temps consacré à l’entrée de données?

Donnez du coaching aux employés qui en ont besoin

Si vous avez un système qui vous permet de recueillir les données de chaque employé séparément, vous verrez que certains auront besoin de coaching pour telle ou telle tâche. Assurez-vous que tout le monde a reçu la formation appropriée à son poste, et ce, à tous les échelons de l’entreprise. Dans certains cas, les formations de groupe seront plus appropriées.

Organisez des évènements

Organisez des sorties en groupe. En plus de donner des pauses saines à vos employés, cela renforcera l’esprit d’équipe, ce qui sera bénéfique pour l’environnement de travail.

Célébrez chaque petite victoire et reconnaissez les efforts de vos employés

Au lieu de donner seulement une augmentation et un bonus annuels au rendement, reconnaissez les efforts de vos employés chaque fois qu’un objectif est atteint. Cela les aidera à se sentir appréciés et motivés ainsi que les garder mobilisés.

Comment bien choisir son coach professionnel ?

Beaucoup de gens se proclament coach sans avoir suivi de formation accréditée, ni avoir l’expérience ni les compétences requises. Comment distinguer un coach professionnel fiable d’un coach amateur ? Comment choisir le bon coach pour ses besoins ? Voici quelques conseils pour vous aider dans votre recherche.

Comment choisir son coach professionnel

Déterminez vos objectifs et vos besoins

En connaissant vos besoins et les objectifs que vous aimeriez atteindre grâce à un service de coaching, vous saurez mieux vers quel type de coaching vous diriger. Recherchez-vous une approche axée sur les résultats ? Préférez-vous un coach qui travaille en entreprise ?

Demandez à voir la certification du coach

Avant de signer une entente avec un coach, assurez-vous qu’il soit membre de la Fédération internationale des coachs du Québec (FICQ). Si votre coach professionnel est membre de la FICQ, cela signifie qu’il a réussi une formation en coaching qui est accréditée par l’International Coach Federation (ICF) et qu’il se doit de respecter leur code de déontologie. Il s’agit donc d’un très bon point de départ !

Posez des questions sur la spécialisation du coach

Une fois que vous avez trouvé un coach certifié dans votre région, téléphonez-lui et demandez-lui quelle est sa spécialisation. S’il vous répond qu’il est généraliste, tentez de savoir s’il a l’habitude de travailler avec votre type de défi à relever.

Fiez-vous à votre instinct

La relation entre le coach et le coaché se base avant tout sur la confiance. Lorsque vous lui parlez, soyez attentif à comment vous vous sentez. Est-ce que votre petit doigt vous dit de vous méfier, ou si, au contraire, vous vous sentez tout de suite en confiance ? Écoutez votre instinct, il a souvent raison !

Métivier Groupe Conseil offre un service de coaching et développement professionnel. Nos programmes de coaching incluent le coaching de gestion, le coaching d’intégration et le coaching de carrière. Nous vous invitons à communiquer avec nous pour en savoir plus. Il nous fera plaisir de répondre à vos questions.

Les meilleures techniques pour réussir son entrevue

Réussir son entrevue d’embauche n’est pas toujours évident. Cela demande à la fois beaucoup de pratique, une bonne préparation et certaines connaissances. Voici quelques astuces pour vous aider à faire un bon entretien d’embauche.

Meilleures techniques d'entrevue

Soyez bien préparé

Être bien préparé pour votre entrevue d’embauche vous aidera à vous sentir confiant et à faire bonne impression. Exercez-vous avec un ami, ou encore mieux, avec un coach qui vous aidera à trouver les bonnes réponses tout en vous donnant des commentaires clairs pour vous améliorer.

Faites des recherches sur l’entreprise

Faire des recherches sur l’entreprise au poste convoité vous permettra d’en apprendre davantage sur le travail demandé et le type de candidat idéal pour eux. En montrant que vous connaissez l’entreprise, vous démontrerez également votre enthousiasme pour le poste, ce qui est un atout majeur.

Gérez bien votre stress

Passer une entrevue est une source de stress pour tout le monde. Un stress mal géré pourra vous faire oublier les réponses préparées ultérieurement, ce qui vous ferait perdre confiance, ce que vous recruteur ne manquerait pas de noter. Une bonne gestion de votre stress vous évitera ces soucis. Parfois, prendre simplement quelques minutes pour bien respirer avant l’heure de son entrevue peut faire toute la différence !

Posez des questions

Normalement, le responsable des ressources humaines vous demande si vous avez des questions avant de mettre fin à votre entretien. N’hésitez pas, car les questions que vous posez montrent votre intérêt pour le poste.
Pour conclure, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour décrocher le poste idéal, il est recommandé d’avoir recours à un coach professionnel certifié. Celui-ci vous guidera et vous conseillera sur les différents aspects importants de l’entretien d’embauche. Les experts de Métivier Groupe Conseil peuvent vous aider à améliorer vos techniques pour réussir aisément votre entrevue.

Le langage non verbal lors d’un entretien d’embauche ?

Comment adopter le bon langage non verbal lors d’un entretien d’embauche ?

Lors d’un entretien d’embauche, avoir un langage non verbal approprié est un facteur de succès qu’on néglige trop souvent. On dit que 93% de notre langage est non verbal : il est donc primordial de connaître les fondements du langage corporel pour faire bonne impression ! Voici quelques éléments à retenir.

La posture lors de l’entretien

Assoyez-vous le dos droit et tentez de vous placez un peu sur le bord de votre siège de façon à démontrer votre intérêt pour le poste. Certains suggèrent de pencher la tête un peu vers la droite pendant que votre interlocuteur parle pour qu’il sache que vous êtes attentif. Ne croisez surtout pas les bras, ce qui démontrerait votre fermeture.

La gestuelle et la poignée de main

Donnez une poignée de main ferme, sans toutefois broyer les doigts de l’autre personne. Pendant l’entrevue, évitez de pianoter nerveusement, de vous passer la main dans les cheveux fréquemment ou de bouger votre jambe sous la table frénétiquement. Laissez simplement vos mains sur vos genoux ou déposez-les sur le bureau pour montrer que vous êtes calme. Si vos mains tremblent, tenez fermement un stylo. Vous pouvez faire de petits gestes avec vos mains en parlant, mais des gestes trop amples seraient potentiellement distrayants pour le recruteur.

Le contact visuel

Il est important de regarder le responsable des embauches dans les yeux pendant votre échange ; un regard fuyant dénoterait un manque de confiance en soi. Cependant, il importe de ne pas fixer son regard trop longuement, ce qui serait parfois perçu comme une attitude de supériorité.

La façon de parler en entrevue

Articulez clairement, finissez toujours vos phrases et évitez les mots d’hésitation comme euh, ben, et les tics comme genre, t’sais, comme. Respirez par le ventre pour avoir une voix suffisamment forte, claire et posée. Une voix basse est un signe de manque de confiance en soi. Évitez également de mâcher de la gomme lors de votre entrevue.

Finalement, un simple conseil pour améliorer votre langage non-verbal lors d’un entretien d’embauche c’est de vous pratiquer devant le miroir aussi bête que cela puisse sembler ou avec un ami objectif. Le non-dit lors d’une entrevue est très important mais vous comprendrez que ce n’est pas suffisant que de travailler sur le non-verbal. Votre présentation, le contenu de vos réponses ainsi que la qualité de vos questions demeureront toujours les points fondamentaux à simuler en guise de préparation pour une entrevue.  Un coach professionnel dans ces cas-ci serait la meilleure personne pour vous aider. Les experts de Métivier Groupe Conseil sont là pour vous aider.